mardi 20 septembre 2022

un aperçu du verger

 

 

 


périanthe
sépale, pétale
étamine : filet, anthère ( mâle )
les chiffres de la fleur de pommier : 4 ou 5
dans la blanche transparence d'une chaleur lumineuse
des 11 du matin
poudrés de sucre-glace
autologue loppin qui n'a muse ni musée
bords feuilles : dentelés, crochets, caillots de rouille -

- loppin, c'est la ration de victuaille ou de plaisir sensuel -

pétales : ils s'écartent
papier véliné vaguement
givré
d'autres filaments proches lavis de rose dru,
buvard rose-bordeau
s'essangent dans un bain d'omble claire
après ou avant l'averse -

- essanger c'est laisser tremper le linge avant de le savonner
et omble,  c'est l'ombre, à l'autre lettre près -

tel cet autre filet-là, d'une cendre plus pâle,
beurre clarifié,
surmonté d'une perle de gélatine

lorsque la seconde goutte survient
et, frappant la première,
et la fleur, et la vigne vierge,
submerge, emporte, disperse
comme nuages aux cieux,
chiffres, et mots et mémoires -




 

samedi 17 septembre 2022

tresses de téguments

 


tresses de téguments,

nébuleuse césure des événements,

ailleurs, ailleurs encore,

écarté entre les originels éclairs —


vrille au fond des fibres 

configurations dans la Chose —

tracées par les serres du pendu borgne,

ou balbutiées au hasard 


par l’homme des bois,

le futur sage Enchanteur.

qu’on se dise en tremblant : fut-il,

celui-là, borgne, enchanteur ou pendu -


mais par pitié que murmure la ivre raison :

il vécu au temps où tombaient les oiseaux.




mercredi 24 août 2022

je lègue

 


Testament : 

je lègue -

une chaussure vieillie , durcie

près de la marche poussiéreuse.

une coquille d’œuf - un quart.


une araignée décédée, 

à temps et contre temps,

persistant ses coquilles de mort,

fort hrignoteuse sa mort,

et ardeurs et rumeurs, 

et sa brisure heureuse sous la marche

puisque ses syncopes ne comblent

ni caveau ni mesure.


un placenta de lueur autour du cadavre.

poussière de paille ou de sable, 

la quatrième saison. 

précisons en les détails : 

quelques points noirs,

quelques germes blanchâtres, 

quelques radicelles,

pousses d’herbes, d’infimes torrents, 

quelques hordes nerveuses 

en fuite entre des portillons sous-terrains,

et un bishop errant qui vendrait des chocolats.


je lègue 

au dessus du porche, une mémoire : 

si c’est celle de l’araignée, je vous laisse le choix :

tuyaux des orgues à l’aplomb de la nef.

plus loin, la clé des brumes mousseuses 

le vertige de la prairie, 

la rivière fraîche derrière la sylve double

que, pour l’entendre malgré l’avoine qui bat

un jeune lièvre se dresse. 

jusqu’un autel spontané,

d’algues, de pierres.


cette fois, c’est une graine : 

si l’araignée parlait,

elle dirait peut-être

à la fin toute brisure se fait paume, 

et larme dans la paume élevée,

ou toute rosée baume sur les plaies -

murmure plus doux que les téguments du soir !


d’ici là je lègue encore 

le chiffre des corbeaux incompréhensibles

jusqu’au retour de la partie adverse 

à la table des négociations.


si la vie est un rêve, sur ce rêve,

sur ces vers, des ombres de ta beauté,

ta beauté demain s’élèvera

dans toutes les mémoires à venir.




dimanche 14 août 2022

clignement des paupières

(...)

clignement des paupières pour une irritation de poussière
c'est la durée de l'existence dans la fuite des étoiles
accouchées par le vent dispersées aussitot

mais pourtant cet instant trop rapide pour être volontaire...
sûr et certain qu'il est pas voulu pas choisi
pourtant cette fugace couture du sentir et de bouger...
une cape cape mal doublée
petite mort d'un nerf voilà la vie
et rien d'autre

rien d'autre mais que puisse se fourrer là tant de figures-mirages
et qu'elles se discutent dans les corridors entre les miroirs
tellement d'intrigues passionnées...
inclus plus de désirs et de révoltes que ne peut en peser
la mémoire d'un homme ou dix ou vingts bibliothèques d'alexandrie !
eh bien ça quand même c'est carrément spé

un oeil se qui ferme faire nuit au premier brin
du noir fttt ! souffle sur le lumignon
puis aussitot rouvert first timidement peut-être
puis aussitot encouragé par les seins crêmeux du matin
qu'il tête goulu

sauf qu'entre les deux oeil fermé / oeil ouvert rien
nymphes épouillées lèvres palpiteuses
ni sommeils ni insomnies pas de rêves et pourtant c'est là
qu'ont pris abris toutes les merveilles et fureurs des temps
tutu corridas ronces tulles nos pauvres chemins
n'est-ce pas

misérable Histoire de la mendiante humanité
rien de plus qu'une contrepêterie...
des sens... dans les dérives hypnagogiques...
celle là pas plus maitrisée que celles là.

(...)


lundi 8 août 2022

pour la frontière des feuilles

 


pour la frontière des feuilles 

et meurtres tu n’as pas

      comme le charbon des mines 

      comme la chanson des vignes

ôté sa corolle à l’enfant suspendu

ni érigé villes et tombeaux

pour le souvenir des demains

ni franchi la stèle double-gravée

      « feu pianote herbes hautes prairie magique » :  

      la nuit ; 

      et,  le jour : « moi Roi Untel feu convoquant  

       les aveugles taupes incaillées ! »

mais plutôt telle à la fin

l’eau claire d’une source fissurée par un ploc

       plongeon d’un têtard ou bec fatal

tu y a bien mordu 

       aux grappes débordées

       dès l’aube qu’alourdit la rosée

       à même les pampres enchevêtrés de nuit.

samedi 30 juillet 2022

Jehanne

 


Jehanne.

Qu’est-ce qui s’est passé ? 

D’un seul coup. Son visage. 

Je suis fatiguée. Elle élude.

Son visage. Ses gestes. 

Plus gentille, dure, qu’à l’accoutumée.


Des écueils affleurent ses gestes,

un pli à sa bouche. Sa bouche éprouve

le poids de son sourire.

Comme à la mer l’air au contact de la surface

se nuance parfois brièvement de la teinte dominante de l’eau 

( comme si pour la commenter il devait résumer en lui-même ce qui l’y touche principalement )

dans son œil passe, en surface, rapide et disparait, l’énoncé 

d’un jugement dont elle accuse ce qu’elle croit 

éprouvé par son corps.

Des trahisons enfouies circulent. 

Des circonstances remuent sous l’obscurité.

Elle boit l’eau amère. Elle dira la vie c’est.


Elle s’entoure en naufragée 

à chaque morceau d’émotion qui flotte par là.

Je paye ( mon café ).

Elle me rend ( la monnaie ).




l’océan est très bleu

 


L’océan est très bleu tout à l’heure.

ailleurs … et le ciel… Faucille Double…

mais toi, Princesse des Murmures,

maîtresse des souffles de pierre …

un nom rêve son oiseau… 

sueur… amour … calligraphe…

marcher, marcher… on veut ça !

encore… plus que penser… 

plus vite… c’est l’esclave… 

avec les éclopés… les fracassés…

l’amoureux… c’est la mouette… l’aloumouette… 

jour… contre-jour… aveuglé…

toutes ces brèches dans les flammes…

tous ces trous dans la terre… 

les imbéciles ! les imbéciles !




été 2022

 

l'os courbe.

ils l'ont oté, extrait de la chair.

pointé vers lui: que personne ne le voit, 

hop, niemals :

qu’il fasse à rien jointure !

ombres transparentes, souvenirs de sang, mots peu éteints - 

comme les feux rampants sous les tourbières 

à la fin du conte.

palpes des bruyères,

soleils des coqs criards,

dites où est le trou du diable ?

il n'y est point, vague.

sa part : battant sans cloche —

sa marche: le fil d'ombre fin dessous la porte.


rossignol d'hier, grive de demain !

vers l’humain aux yeux vastes 

ils pointent le petit os de sa chanson,

ôtée de la plus sonore des côtes.

rossignol du soir, grive des matins,

et douce tourterelle et toi, phénix altier,

et toute la cohorte des volants de toujours, 

oh mon cœur, cœur brisé !

les oiseaux fuient, pleurants et trébuchants

dans l’air cendreux.