mercredi 3 juin 2015

je dois te dire



je dois  te dire,
Emmanuelle

puisque trahison fut
trahison est

à toi en toi l'or ( le mot
plus orfèvre que le métal
poudre à l'image de )

et persistance persiste

les mirages de toutes figures
résumées dans l'eau du fleuve
qui les répète et fond encore
offrant aux crépuscules du monde
des brasillements d'une cigarette
l'or ! l'or !

la géode miraculeuse, o juteuse
brêche de tous lieux et jours
réssucitée à chaque fois

— que trefilée par un regard
supraconducteur
à l'interne de moi
tu y étais

(alors que sur la voie
vers l'horizon des lignes d'étain et d'épée
              l'orichalque
et le nitrate d'argent
s'égosillent pour le soleil couchant puisque )

puisque ce sont ces lieux que chante le chant

et tu étais telle:
ronde et orgue
fiancée du roi de coupe
sans forme rose d'orange
chaude
oui





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire