lundi 11 mai 2015

le bon monde délègue ses messagers

- à Jos -





Le Bon Monde délègue ses messagers :
les circonstances élèvent les scintillants pavois
mais l’aigle se penche et ce n’est pas en vain qu’il
respire les nuits avec l’alevin, ni qu'ensemble
ils chuchotent: mon dieu mon dieu pour quoi.

Mais loin sous le ciel hissé par le bon monde
entre la foulque éberluée et la dune pâlie
l'étoile rape avec ses doigts sur le cordon:
deux gens quelconques nus pieds pousse-trainés,
- Jeanne et Jean, ça leur convient -
leur fronts épinés par les jaunes des ajoncs -
entonnent gris des gris, une deux, sur le rythme
des royaumes d'ici-même, les solitudes contestantes...
et pas en vain puisque maintes encolures de leur paumes écorchés
en allant titubant dans le noir ils effleurent
et leur pieds pataugeant dans les clauses vineuses !
par l'enclôt, sur la râpe, ils trébuchent parfois
quelconquement comme ivre, leurs noms grignotés par
Vent-de-Pluie, Gris-de-Vent, Gruise-de-Pli, Plise-de-Gruis:
mais eux aussi aspirent, expirent les nuits et ensemble
en soufflant se murmurent: pour quoi pour quoi.

Voilà donc Jean et Jeanne, bras-dessus bras-dessous
genous contre genous, hanche à hanche, et
soudain ils sont le monde, pantelant parfois
sur le fil pulmoné de sables et de trappes,
à main droite, le grand surplus laborieux de la mer
dont les mousses scintillent: ce qui les rapproche les sépare,
fronts et nez crachetés par des embruns masqués.
Allant en soufflant dans ce qui manque aux noms
au bord du vaste surplus de la mer
grosse de baleines, de tritons, de dauphins, d’hippocampes,
ce qui les sépare les unit, et pas en vain,
puisque le monde lui-même, lui aussi
dans cette nuit avec eux et avec l’aigle et avec l’alevin
lui aussi il respire et il chuchote: pour quoi pour quoi.




1 commentaire:

  1. un poème qui avance, c'est beau à voir et entendre (j'ai relu aussi la version de 2010). Pourquoi pour moi c'était la suite du précédent, je ne sais pas. Mais j'avais gardé l'image lointaine des silhouettes du soir avec la mer à main droite

    RépondreSupprimer