mardi 24 décembre 2013

scène à N.Y.C












scène à N.Y.C

Un Noir au corps d’athlète, et un Blanc
dans sa cinquantaine un peu flasque, jouaient au
«  hand-ball » contre un mur
Le jeté du Noir étant deux ou trois fois
plus rapide que celui du Blanc
et le temps que le Blanc engage et le Noir derrière lui
sautait d’une jambe souple sur l’autre
souple souple comme l’éclair qui dansait hier sur Central Park

Il il lui renvoie la balle de sa main non
gantée à peu près deux ou trois fois plus puissament
et quoique la même sueur gicle de leurs corps
tous pores ouverts — principalement H2O et NaCl –
( et un chinois traditionaliste pourrait dire que c’est folie
de gaspiller ainsi son Essence ),
ce n’est pas la même sueur en fait
Et avant d’engager chaque fois le Noir
«prend la pose« — tout à fait celle du discobole Blanc de
l’antiquité grecque du Blanc ( maintenant aussi du
Noir ) et on peut sentir son narcissisme et sa fierté
et sans doute aussi quelque siècles de colère
juste comme on pourrait lire dans la nuque du Blanc
et dans ses regards
que te comprendre te comprendre te comprendre
c’est cela maintenant le ravin entre nous
alors quoi
Et l’athlète tout le temps rugissait sarcasmait encourageait commentait
puis le cinquantenaire a dit : ouf ! fini !
et il a payé l’autre qui a hurlé : « merci monsieur ! » et
« au suivant ! »

(99 ? )
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire