mardi 11 juin 2013

non, mais je dis

(...)





non, mais je dis
( contre bien-noir mal-blanc )
étant mes paupières collées par la chiasse
( je vois - ce que je vois, c'est - le cloitre des choses )
( la chose interne des choses )
( la véhémence des choses: des plus immobiles surtout,
une échevelure, écrêtée )
( écumeuse mélasse intérieure bienheureuse des choses)
( une aura monumentale ) ( mausolée des fluides ou franges ou mines ou airs )
( tumultueux, tumultueux )
étant qu'en ma gorge ( y lyrent mucus et baleines )
tout uniment idem chaque mot empoisse
( plus ne sais ) ( guère ne suis ) ( ce que je sais )
( si j'asserte pour incanter ) ( si j'incante pour asserter )
non, mais
    comme vibre sa buée fraiche humide
    l'épeire vomissant un rang de perles bues
    ( cirière de buée en buée )
je dis





(...)